Hainaut

Alfred Gadenne est né à Luingne, en janvier 1946. Il y est mort en septembre 2017. Il est décédé violemment, lundi, en début de soirée. A Luingne qu’il n’a jamais quittée, son père et son grand-père avaient été bourgmestres jusqu’à la fusion des communes, qui vit le village être rattaché à Mouscron. Luingne, c’était son village. C’est là que, tous les jours, il ouvrait et fermait le cimetière local, situé non loin de sa demeure.

La politique et Luingne, chez les Gadenne, on avait donc ça dans le sang. Pourtant Alfred, bourgmestre de Mouscron depuis 2006 - il a succédé à un autre CDH, Jean-Pierre Detremmerie - ne refusait pas les seconds rôles. Plus populaire que Detremmerie, si l’on en juge par le nombre de voix de préférence, il restait pourtant l’échevin docile du bourgmestre, patron de club de foot.

En 2012, lors des dernières élections communales, alors qu’il emmène la liste CDH, Gadenne récolte plus de 7 000 voix. En 2006, il était déjà au-dessus des 7 000 voix alors que Detremmerie qui poussait la liste n’atteignait pas les 3 000 suffrages. En 2012, il se permet même le luxe de décrocher une majorité absolue, trop courte il est vrai. Il s’associera, alors, avec le MR.

Alfred Gadenne était une machine à voix. Au scrutin régional de 2009, il est élu député wallon alors qu’il est dernier sur la liste. En voix de préférence, il bat même la tête de liste, Damien Yzerbyt qui sera élu lui aussi. En 2014, il remet ça en explosant les compteurs puisqu’il dépasse les 10 000 voix de préférence. Pourtant, le décret décumul l’empêche de cumuler. Il choisira donc de laisser sa place de parlementaire régional pour continuer à s’occuper de Mouscron.