Hainaut La commune remplit ses caisses mais la minorité aimerait voir les taxes baisser.

La clé de répartition du gouverneur de la Province du Hainaut déterminant le montant des dotations communales à la zone de secours de Wallonie picarde permet au Mont-de-l’Enclus de récupérer près de 100 000 €. La dotation prévue initialement était de 283 262 € en 2018. Elle sera de 187 062 €.

"Avec cette bonne nouvelle, nous aurons un boni de 124 500 €", glisse le maïeur Jean-Pierre Bourdeaud’Huy (MR).

Le boni général, en comptant les années précédentes, s’élève à 647 000 €.

Deux millions d’euros sont prévus au budget extraordinaire, où l’on retrouve d’anciens projets comme l’espace sportif à Amougies et des bassins d’orage au Marais du pré à Anseroeul.

De nouveaux projets

Il y a aussi de nouveaux projets : la réfection de la rue du Rivage, l’achat de boîtiers pour y installer les radars répressifs de la zone de police du Val de l’Escaut, l’acquisition d’un terrain à Amougies pour un espace social multifonctionnel avec une crèche dans le cadre du PCDR…

Ce budget ne comble pas la minorité. Loin de là. Dominique Depuydt (Ecolo) voudrait voir les taxes baisser. "Je veux bien payer plus quand la commune offre des services. Pas quand l’argent dort dans les caisses."

Quant à l’extraordinaire, Dominique Depuydt semble lassé par ces projets qui n’aboutissent pas et qui reviennent chaque année. "La majorité fait son budget avec de la poudre de perlimpinpin. Elle jette de la poudre aux yeux de la population en promettant monts et merveilles au moment du vote et après, on doit bien constater que tout cela n’est que du vent. Cela démontre le surplace, la lenteur congénitale du MR et le manque total de proactivité."

La majorité MR a approuvé le budget 2018. La minorité PS-CDH-Ecolo a voté contre.