Hainaut Les indépendants d’Anderlues ont reçu une publicité politique pour le parti.

Des habitants d’Anderlues ont eu la surprise de découvrir dans leur boîte aux lettres un courrier concernant la liste Défi locale.

Ces courriers n’étaient pas avec les toutes-boîtes habituels, mais envoyés nommément. Ce procédé d’envois spontanés est, depuis le 25 mai 2018, strictement légiféré dans le cadre de la protection des données personnelle.

La lettre provenant de la candidate Michèle Gheysens invite les citoyens à se positionner pour offrir d’autres perspectives à leur commune. Bien que courtoise et polie, la lettre semble adressée à des indépendants de la région. Il précise : "Vous êtes, par votre activité, la personne idéale relever le défi."

Du côté de la section locale de Défi, on s’étonne d’une telle réaction, la personne contactée tenant clairement à préciser qu’il ne s’agissait en aucun cas d’un courrier commercial et que Défi ne cherchait pas à faire de l’argent sur le dos des citoyens.

La personne interpellée ne semblait pas comprendre que, même si l’intention n’est que d’informer, il subsiste le problème de la collecte des données personnelles. Celles-ci auraient été collectées sur les listes électorales des dernières élections et, pour le cas des indépendants contactés, actualisées par le listing des indépendants de la commune.

Cette consultation est interdite dans le cadre d’un envoi ciblé.

Au cabinet de la ministre des Pouvoirs locaux Valérie De Bue, on promet de se pencher sur ce nouveau cas. Il était déjà question la semaine dernière d’un courrier envoyé par le président de club de foot l’Olympique à des parents de joueurs pour les inviter à voter pour l’échevin Philippe Vancauwenbergh.