Hainaut

Samedi, Jean-Luc Crucke, accompagné du collège communal, des membres du conseil communal ainsi que des dirigeants et sympathisants de l’AC Anvaing ont lancé officiellement le chantier des futures installations de ce club de football, qui vient d’être promu en P2 il y a de cela quinze jours. "Ces travaux sont attendus depuis longtemps", a souligné le bourgmestre faisant fonction, Jacques Dupire. "Et ils étaient bien nécessaires tant l’AC Anvaing réalise un excellent travail sur le plan sportif mais aussi éducatif."

Sébastien Dorchy, échevin des Sports, se réjouissait aussi de ce chantier. "J’ai joué pendant six ans à Anvaing. Je tiens à souligner le travail des bénévoles de ce club qui œuvre pour les jeunes. Je suis d’autant plus fier que de nombreux jeunes du vivier évoluent au sein de l’équipe première."

Jean-Luc Crucke est d’autant plus heureux qu’il est Anvinois. "L’AC Anvaing, c’est une famille. Ce club a beaucoup de chance de pouvoir évoluer dans un tel cadre. En sport, il y a surtout de l’amitié, on ne fait pas de politique. Ce sont d’abord des hommes et des femmes qui font avancer les choses."

Apolitique

Le président du club de l’AC Anvaing, Pierre Delcoigne, a teinté son discours d’humour. "L’AC Anvaing, c’est apolitique. Alors, je remercie toutes les personnes qui ont permis à ce dossier d’évoluer. Je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour toutes les personnes qui ont construit ces vieilleries. J’ai pu lire sur les réseaux sociaux que nos installations étaient insalubres… Oui… Mais bon… Enfin, on vend un chauffe-eau et quelques chaufferettes qui ont servi à peine un an."

Pour rappel, d’ici quelques mois, l’AC Anvaing disposera de toutes nouvelles installations. Sont prévus : quatre vestiaires pour des équipes, deux vestiaires pour les arbitres, une buvette panoramique, une salle de réunion... Le tout pour un montant de 691 854 68 € TVAC, subsidié à hauteur de 366 320 €.