Hainaut

La commission de gestion du parc naturel des plaines de l'Escaut a remis un avis négatif à propos du projet éolien sur les territoires de Beloeil et de Leuze mené par la société WindVision et qui prévoit 12 éoliennes avec des machines de 2-3 MW.

Il est quand même paradoxal que le parc naturel remette un avis à propos d'un projet qui englobera seulement....4 éoliennes sur l'entité de Beloeil (Thumaide), les 8 autres se trouvant sur le territoire de Leuze, commune... qui ne fait pas partie du champ d'action du parc naturel.

Le PNPE se base sur divers éléments d'analyse, notamment ceux de l'étude d'incidences du bureau CSD. Mais la commission estime que trop de zones d'ombre subsistent. Elle regrette que la rentabilité soit mise en avant. Comme le paysage n'a pas de frontières, le village de Tourpes sera affecté, note la commission.

L'étude de covisibilité avec le parc éolien Leuze-Europe, distant d'à peine 2 km, apporte aussi un élément négatif. La commission invoque l'impact paysager mais surtout le problème lié à la préservation de la biodiversité. Chiroptères (chauve-souris) et oiseaux nicheurs risquent d'être dérangés.

La commission estime aussi qu'une demande de permis qui n'indique pas le choix définitif de machines n'est pas acceptable.

L'étude d'incidences avait déjà mis en avant l'impact paysager et un problème de covisibilité avec Leuze-Europe.

Le dossier de demande de permis unique a été introduit auprès de la Région wallonne. L'enquête publique se clôturait le 12 juin. Une décision sur la demande interviendra en automne. Entre les "pour" et les" contre", les avis étaient tranchés parmi les riverains. Les sentiments sont mitigés suite à cette décision du parc.