Bataille au milieu des étoiles

Fabrizio Schiavetto Publié le - Mis à jour le

Hainaut

Le mal fait son entrée dans la cité des Loups. Le vil Dark Vador et ses sbires vont dérober la lune et tenter d’empêcher Sancho de la dérober.

Réveillé par Akhenaton, le chanteur d’IAM, Sancho remarque la disparition. Secondé par divers super-héros, il va partir en quête de l’astre lunaire, mais le chemin vers la lumière ne sera pas facile ! C’est en quelque sorte le "pitch" de la cinquième édition de Décrocher la lune. L’opéra urbain de Franco Dragone, mis en scène par Luc Petit se déroulera le 29 septembre. La marionnette évoluera successivement dans une ville transformée en lieu de débauche, un monde surréaliste, où le personnage du Joker mènera la danse.

"Il sera ensuite mis au défi. Des rings de catch seront disposés un peu partout sur son parcours. On pourra y assister à la lutte entre les amis de Sancho et les forces du mal. Sancho va perdre", raconte Luc Petit.

Des Anonymous sortiront alors de la foule et l’aideront à se relever. Funambules, danseurs aériens, femme canon, seront ses alliés. S’en suivra une bataille finale au cours de laquelle l’Orchestre National Lunaire interprétera - en compagnie de deux écoles de tambours - le célèbre thème de la Marche Impériale, bien connu des fans de Star Wars. Pour cette cinquième édition, la thématique des héros était chère à Franco Dragone.

Les créateurs du spectacle ont dû se surpasser pour diriger près de 900 figurants (600 amateurs et 300 professionnels). "Ce sera un spectacle plus drôle, moins métaphorique. On y verra un méchant, il y aura moins de discours, plus d’action", souligne M. Zo, aux dialogues. Si l’on y ajoute un tableau "French cancan", des scènes de danses réalisées par les 2Mad, le groupe de hip-hop de Charleroi qui monte, des pom-poms girls, les combats de catch, et la présence de la 501e division de Star Wars, le mélange se révélera détonnant et surréaliste. Et mérite d’être vu, le 29 septembre.

Infos : www.decrocherlalune.eu

Publicité clickBoxBanner