Hainaut

Un enfant de quelques mois a été victime d’un cas de « bébé secoué », à la garderie « Les bambis », qui dépend de l’ISPPC, à Montigny-le-Tilleul, a-t-on appris mercredi soir. 

Les faits datent d’il y a quelques semaines et c’est une assistante-sociale qui les a dénoncés, après en avoir été le témoin. Elle en a référé à la direction de l’ISPPPC, qui a entendu l’infirmière ainsi mise en cause. Du côté de la direction de l’intercommunale hospitalière, on dit avoir voulu appliquer le principe de précaution, tout en respectant la présomption d’innocence dont doit aussi bénéficier l’intéressée. Dans ces conditions, l’infirmière mise en cause a été suspendue immédiatement, et une enquête interne a été lancée, qui devrait notamment permettre de préciser si d’autres faits identiques auraient pu avoir lieu, et quelles réactions ils auraient suscitées auprès de la hiérarchie de cette infirmière.

Les parents du bébé ont également été reçus hier par la direction de l’ISPPC. Des auditions sont prévues dans les tout prochains jours auprès de la police locale de la zone Germinalt, qui entendra l’infirmière concernée et l’assistante-sociale ainsi que les parents avant les suites que le parquet de Charleroi estimerait devoir donner à ces auditions.