Hainaut

Thuin

Henry répond aux critiques de l’ASBL Vent de Raison

Le ministre de l’Aménagement du territoire, Philippe Henry, a tenu à répondre à l’association Vent de Raison qui critique ses décisions en matière de projet éolien (LLB 03/08). Il rappelle que "chaque décision est prise dans le respect d’un cadre normatif détaillé et sur la base des orientations politiques définies par le gouvernement." Il précise que la Wallonie a pris des engagements pour diminuer ses émissions de CO2, et doit renforcer son indépendance énergétique et cela passe par l’éolien. Philippe Henry dit que, pour chaque projet, il prend en compte 15 avis différents. Depuis son entrée en fonction, il a autorisé totalement ou partiellement 13 parcs et en a refusé 11. "Il n’est pas acceptable de parler, comme vous le faites, d’excès de pouvoir. Il s’agit du simple respect et de l’expression des responsabilités qui m’incombent en tant que ministre", a-t-il conclu.