Hainaut

Le groupe Idées et Christian Brotcorne en tête avaient introduit un recours au conseil d'Etat contre l'élection de Michel Baton (PS) au sein du conseil communal de Leuze.

Ce dernier devenait même premier échevin.

La raison invoquée par le groupe Idées était que Michel Baton avait un domicile fictif à Leuze et que son domicile réel se trouvait à Tournai.

A Leuze, Michel Baton possède une chambre dans la maison de son fils considérée comme le domicile officiel du politicien. Malgré les éléments fournis par le groupe et une enquête, le conseil d'Etat a décidé de ne pas donner suite au recours d'Idées et donc de valider les résultats des élections de ce 8 octobre dernier.Avis négatif

"La présence de Michel Baton est plus fréquente à Leuze qu'à Tournai et c'est à Leuze qu'il a le centre de ses intérêts, y menant l'essentiel de sa vie politique et sociale."

Pour rappel l'auditeur avait émis un avis négatif.

Avis que le conseil d'Etat n'a donc pas suivi...