Hainaut

Au total, les électeurs de cette petite entité de 3600 âmes auront le choix entre un panel de six listes électorales

Le moins que l’on puisse écrire, c’est que les électeurs brugelettois auront l’embarras du choix le 14 octobre prochain au moment de voter dans l’isoloir. En effet, ces derniers auront le choix entre pas moins six listes dans cette petite entité rurale d’à peine 4000 âmes où seulement 13 sièges sont à pourvoir. A quelques heures de la fin de dépôt des listes, deux listes supplémentaires sont venues s’ajouter à celles du maïeur, des Communaux, d’Ecolo et de l’échevine Isabelle Liégeois (Brugelette Ensemble).

Baptisée Objectif citoyen, la première liste de dernière minute est issue de la mouvance libérale et sera d’ailleurs emmenée par Jacques Ntsouna Ayissi, lequel n’est autre que le président de la section locale du MR. A ses côtés figurent neuf autres candidats d’horizons divers. Certains sont affiliés au MR, d’autres proviennent du défunt mouvement citoyen brugelettois (MCB) ou ne sont apparentés à aucun parti politique. Parmi eux, citons Eric Wattiez, le conseil communal ayant récemment succédé à l’ancien bourgmestre Claude Fortez, fondateur du MCB et décédé en juillet dernier.

La seconde liste surprise s’intitule « Chacun sa vérité » et se revendique comme étant une liste écologiste radicale anticapitaliste. Celle-ci sera portée à elle seule par Lionel Stiers, un simple citoyen brugelettois dont l’acte de candidature a été déposé ce jeudi.