Hainaut La Ville et l’asbl Charleroi Centre-Ville proposeront les locaux à prix réduit.


La rue de la Montagne, à Charleroi, a été vidée de sa substance commerciale par l’ouverture du shopping Rive Gauche. Le taux de magasins inoccupés y dépasse 80 %. Pourtant, l’ensemble des locaux vides sont toujours en bon état.

Avec l’asbl Charleroi Centre-Ville, l’échevin du Commerce Philippe Van Cauwenberghe (PS) se met au défi de transposer l’expérience menée dans le semi-piétonnier de la rue de Marcinelle à la rue de la Montagne. Librairie de BD, magasin d’ameublement vintage, deux établissements horeca (le Blah blah Wine et le Meatball’s bar) y ont fleuri au cours des derniers mois, c’est donc faisable ailleurs.

Hélène Malnoury coordonne les projets de Creashop et de la fabrique à boutiques qui offre des aides publiques pour l’ouverture de nouvelles enseignes : "l’opération a démarré avec le Pop&C, le magasin éphémère de créateurs, dont le bail arrive à échéance en décembre. Sa présence a favorisé un regain de fréquentation du quartier. L’objectif est d’arriver au même résultat dans le bas de la Montagne."

Les propriétaires ont été contactés. "Sept d’entre eux sont disposés à signer un bail d’une durée de 12 à 18 mois avec l’ASBL", se réjouit l’échevin. Les superficies vont de 750 m2 pour l’ancien H&M à 70 m2 pour la plus petite cellule. "Notre appel à projets s’adresse aux entrepreneurs au sens large : commerçants, indépendants, coopératives, associations, entreprises, artisans."

© Albin

Comme à la rue de Marcinelle, Charleroi Centre-Ville prendra à sa charge une partie des coûts locatifs, pour aider ces entrepreneurs, après analyse du dossier. Les intéressés peuvent déposer leur candidature avant le 15 août, avec un CV complet, une présentation détaillée de l’activité et un plan financier sur un an.

"La qualité et l’originalité seront déterminants, comme le caractère innovant pour ne pas faire concurrence à l’offre existante. Les projets devront aussi répondre aux attentes exprimées l’an passé dans une enquête en ligne auprès des usagers de la Montagne." Dans cette enquête, 60 % des répondants souhaitaient voir apparaître des espaces de détente et des activités horeca, mode, décoration, épicerie et alimentation artisanale, qui seraient complémentaires à l’offre déjà présente dans Rive Gauche. Marché couvert de producteurs locaux, repair café, restaurant zéro déchets : l’imagination est au pouvoir !

L’expérience pourra démarrer début 2019 : la ville a réservé pour cela 80.000 euros sur le budget 2018.


Informations:  Asbl Charleroi Centre-Ville, 0484/44.33.55