Hainaut En 2018, plus de 3 000 interventions seront opérées sur la signalisation au sol.

Une importante campagne de marquage au sol vient de démarrer à Charleroi : dans les semaines et mois qui viennent, des centaines de rues du réseau communal vont bénéficier d’interventions, pour rénover des signalisations existantes ou en créer de nouvelles. Jamais la Ville n’a mené une opération de cette ampleur, observe l’échevin de la Voirie et de la Sécurité routière Eric Goffart (CDH).

Depuis 2016, le service de la voirie a repris à la police la compétence de la signalisation. "Dans un souci d’efficacité, nous avons mis en place trois axes d’intervention. Les urgences sont traitées par nos équipes spéciales de voirie : chaque année, plus de 200 traversées piétonnes sont ainsi réalisées ainsi que des triangles "cédez le passage", des stops, des lignes jaunes, des emplacements PMR, des places de stationnement, etc. Pour faire face aux besoins, deux marchés publics complètent nos ressources internes : financé sur le budget ordinaire à hauteur de 356 000 euros, le premier a été passé pour une période de 48 mois (4 ans) et a démarré l’an passé."

Le planning pour 2018

Un premier bon de commande de 12 000 euros a permis de réaliser dans l’intraring 2 035 m² de passages pour piétons (+/- 200 passages), 65 m² de lignes stop, 32 m² de triangles (+/- 200 triangles). Il a été suivi par la remise en état d’une cinquantaine de passages pour piétons à Charleroi nord. Les prochaines commandes en 2018 concerneront les autres districts.

C’est à l’extraordinaire (investissements) qu’apparaît le second marché, attribué en février dernier pour 200 000 euros à la firme Trafiroadle. Il privilégie des marquages thermoplastiques plus résistants que la peinture et vient de permettre le traçage de la signalisation sur 7,5 km de tronçons de voirie récemment rénovés à Marchienne (rues Dubois et Bauwens), Jumet (rues Puissant et Lambert) et Gilly (chaussée de Ransart), au total plus de cent traversées piétonnes, 250 mètres carrés de stries et quelque 300 triangles cédez le passage.

Les interventions sont tributaires des conditions climatiques. Comme la météo est idéale, les choses devraient avancer rapidement.