Hainaut

Une bagarre entre deux bandes rivales a éclaté vendredi vers midi dans le centre de Charleroi. L'un des protagonistes a fait usage d'un cutter et a grièvement blessé l'un de ses adversaires au visage. 

La victime a dû subir plusieurs opérations. L'auteur s'est quant à lui rendu aux forces de l'ordre et affirme s'être défendu. Une violente échauffourée est survenue entre de nombreux jeunes sur le boulevard Defontaine à Charleroi, non loin du palais de Justice, vendredi vers 12h20.

Selon le parquet, elle aurait opposé une bande d'une trentaine d'individus contre un groupe de vingt. La police locale de Charleroi fait quant à elle état d'une quinzaine de personnes au total. De nombreux coups ont été échangés entre les différents protagonistes et, au cours de la bagarre, l'un des jeunes a fait usage d'un cutter pour lacérer le visage de son adversaire et en blesser un deuxième à la cuisse.

À l'arrivée des équipes de police, les belligérants se sont dispersés. Le jeune touché au visage a été hospitalisé et a subi plusieurs opérations. Il a le lobe d'une oreille sectionné, un muscle du visage tranché et le canal lacrymal d'un oeil touché.

L'auteur des coups de cutter s'est livré peu après à la police locale de Châtelet-Aiseau-Farciennes. Il a reconnu être impliqué dans la bagarre mais dit avoir trouvé le cutter au sol et s'en être servi pour se défendre.

L'affaire a été mise à l'instruction pour coups et blessures volontaires. Le suspect sera présenté samedi au juge d'instruction en vue d'un placement sous mandat d'arrêt.

Pour l'heure, l'origine de cette rixe serait un différend banal entre étudiants de l'Université du Travail.