Hainaut Le premier palier du crowdfunding s’élève à 20 000 euros.

Les amis du château des ducs d’Havré ont lancé ce mardi une grande opération de crowdfunding en vue de récolter suffisamment d’euros pour mener à bien les travaux de restauration de la tour d’Enghien. L’appel aux fonds est officiellement lancé, d’autant plus qu’il y a une certaine urgence. Le permis d’urbanisme expire à la fin mars 2019.

En l’espace de 24 heures, la plateforme "Dartagnans.fr" a déjà réussi à séduire. 1 000 euros ont été récoltés. Évidemment, l’opération n’en est qu’à ses débuts. Elle s’étalera durant deux mois. L’ASBL espère récolter un maximum de dons soit près de 105 000 euros. C’est le montant qui sera nécessaire pour réaliser l’intégralité des travaux. Le chantier s’élève à 3 560 000 euros, la Région wallonne et la Ville de Mons ont indiqué qu’elles interviendraient financièrement pour booster les aménagements.

Des paliers de dons

Les interventions financières publiques ne peuvent opérer que sur des restaurations de ce qui existait à l’époque, comme les décors du XVIIIe siècle, les planchers et le parquet en toile. Le reste est entièrement à la charge de l’ASBL, comme les travaux d’installation de chauffage et d’électricité. Le coût de ces deux postes s’élève déjà à 100 000 euros.

Avec cette opération de crowdfunding, unique en Belgique, les dons débutent à 5 euros et s’étalent par paliers. A chaque palier de dons, des contreparties sont offertes telles que des cartes postales, des entrées gratuites, des visites privées, des entrées pour d’autres musées de Mons, des mises à disposition des salles pour des séminaires… Le but étant de récolter la somme nécessaire.

Car si tel était le cas, l’ASBL pourrait réellement redonner un souffle de renouveau à ce château. En effet, la tour restaurée est destinée à accueillir au 2e étage une bibliothèque et des archives. Le 1er étage, avec ses décors Louis XVI, sera aménagé en salon, les 3e et 4e étages en musée retraçant les restaurations du château depuis la création de l’ASBL. Autrement dit, ce crowdfunding nourrit de grands desseins.