Hainaut

Le grand patron s'est déplacé du Luxembourg pour annoncer la nouvelle aux contestataires.

C'est invité par le responsable du Quick de Châtelineau que les Gilets Jaunes fêtent leur première victoire.

Depuis 2 semaines, un groupe solidaire bloquaient le ravitaillement en carburant de la pompe à essence du Cora Châtelineau.

Surpris et satisfaits, ils ont eu la visite du grand patron venant tout droit du Luxembourg. Celui-ci est venu faire le point sur l'action des Gilets Jaunes et leur annoncer que jusqu'au 11 décembre les carburants allaient être moins chers de près de 10 centimes d'Euro dès mercredi matin. Le diesel sera à 1,35 euro, l'essence 95 à 1,21 euro et la 98 à 1,38 euro.

Pour le groupe de contestataires, il s'agit d'une vraie victoire. En effet, sans aucune violence, ils sont parvenus à ce que le patron s'intéresse à eux alors qu'ils étaient quelque peu oubliés des média. Leur coup d'éclat aura été d'empêcher le déroulement normal du week-end "Black friday".

Cédric, un Gilet Jaune qui n'a rien lâché explique : "Pour nous c'est une super victoire si petite soit elle. Nous avons conscience que nous avons été écouté et cela nous donne de l'espoir pour les autres. Nous n'abandonnons rien et poursuivons avec d'autres cibles de pareilles envergures comme les pompes de carburants du Makro ou le Ministère des Finances. Nous avons bloqué l'accès aux camions de ravitaillement sans empêcher les clients de faire leur plein. Le patron nous a dit que le chiffre d'affaire était inférieur de 40% à celui escompté pour un pareil week-end. Nous avons également créé des perturbations en condamnant le parking inférieur. L'ensemble des commerçants de la galerie a été impacté."

Aujourd'hui, faute de carburants, les pompes sont à l'arrêt et le dispositif de paiement Bancontact déconnecté.

"Je pense qu'il doit rester du carburant mais ils ont tout mis en panne pour ne pas aller puiser trop bas et devoir peut-être purger le système." poursuit le Gilet Jaune.

Dans leur action très ciblée, ils ont pu compté sur le soutien des restaurants locaux et de sympathisants heureux de leur fournir des vivres et réconfort.

Opération marketing ou grande "petite victoire", le résultat est: de l'essence moins chère uniquement au Cora de Châtlineau jusqu'au 11 décembre.