Hainaut

La ville de La Louvière doit entrer dans la modernité. Mais elle doit également préserver son patrimoine. Dans le quartier du parc, la rue Daily Bul est l’objet depuis quelques semaines d’une véritable levée de boucliers contre la mise en œuvre d’une nouvelle construction (trois maisons et neuf appartements). Surtout car elle prévoit la démolition d’une vieille maison bourgeoise.

Les riverains s’étaient d’abord plaints d’une mauvaise information à leur attention, lors de l’enquête publique. Le service Urbanisme a recommencé la procédure. La Ville avait répondu que le projet était toujours à l’examen. Ils estiment le projet inadapté : au niveau esthétique (jure avec les maisons du quartier), densité de population, stationnement (saturation dans le quartier)

Mais aujourd’hui, les riverains vont plus loin : ils demandent tout simplement le classement de la rue Daily Bul. En face se trouve, en effet, la maison de Fernand Liénaux, artiste peintre louviérois, désormais occupée par la Maison de la laïcité.

"Le projet menace directement l’environnement de cette très jolie maison", expliquent-ils. "Comme deux des autres coins de ce carrefour appartiennent à des personnes âgées et que le risque est grand de les voir rapidement soumis à des projets de même style, nous avons fait une demande de classement avec mise sur liste de sauvegarde pour la maison immédiatement menacée, ainsi qu’une demande de classement de la maison de Fernand Liénaux."

2 232 signatures accompagnent ces demandes.