Hainaut

Mardi soir, la piste du stade Saint-Lô à Saint-Ghislain était officiellement rouverte après de longs mois de travaux. Dans un premier temps cependant, seuls quelques sportifs pourront profiter de ces infrastructures flambant neufs. C’est le cas des membres de l’OSGA. Les autres clubs, notamment les Amis joggeurs et le Jogging club de Baudour, les Saint-Ghislainois et les écoles de l’entité devront attendre la fin de la totalité des travaux d’aménagement du stade pour fouler la piste.

Une décision qui pousse au questionnement, selon Laurent Drousie, conseiller communal (Osons !). "Certains, comme moi, s’interrogent sur cette accessibilité réservée à un seul club. Nous avons l’impression que c’est un peu deux poids, deux mesures, qu’il s’agit d’une politique à deux vitesses… Je me réjouis de savoir que les travaux se terminent et que de nombreux jeunes pourront en profiter. Mais je trouve la façon de faire assez curieuse", admet-il.

Pour obtenir des réponses à ses interrogations, le conseiller interpellera la majorité lors du prochain conseil communal sur différents aspects. "C’est un investissement financier important. Nous espérons qu’il n’a pas été fait au détriment de petits clubs qui souhaiteraient également un soutien financier pour réaliser leurs activités. Je pense à un club de sport de la localité de Tertre qui malgré les nombreuses sollicitations d’une aide financière n’a toujours pas de réponse…"

De son côté, Fabrice Fourmanoit (PS), échevin des Sports mais aussi président de Saint-Ghislain Sports, nous confirmait sa volonté de réserver sa réponse au conseil communal. "Je trouve la question curieuse… Je trouve que c’est justement bien de permettre à ces jeunes sportifs de retourner rapidement sur la piste", ajoutait-il encore.