Hainaut Quentin Huart, l’ancien collaborateur de Daniel Senesael sera tête de liste

En janvier, il manquait deux noms sur la liste PS-LB, celle des socialistes estaimpuisiens, pour qu’elle soit complète. C’est désormais chose faite car Christine Dubus, cheffe du service animation à la commune, qui va bientôt prendre une retraite méritée, a rejoint la bande à Daniel. Mannon Verstaevel apportera son charme de Miss aussi sur cette liste.

Elle aura juste 18 ans lors du scrutin, ce qui en fait probablement la plus jeune candidate de notre région. Sans surprise, Daniel Senesael à la tête de la commune depuis 24 ans, passe le relais à son poulain Quentin Huart, 33 ans. Ce jeune père de famille, fils d’agriculteur, est politiquement le fils spirituel de Daniel Senesael. Il a été son collaborateur durant près de 11 ans. Loin d’être usé par le rythme de travail de son patron, il a pris la direction du CPAS. Il est aussi président de l’USC d’Estaimpuis.

Derrière son visage d’ange, Quentin Huart a aussi l’expérience de coordinateur du PAC Wapi. Dans une autre vie, il a aussi été chargé de communication à l’Excelsior de Mouscron. Ce bagage de communicateur lui sera bien profitable pour vendre sa commune qui bouge.

Et pour bouger, on peut dire que cela a même déménagé pendant la dernière législature.

"Sur mes 24 années de mayorat, les six dernières ont été les plus prolifiques grâce au travail du collège et de l’ensemble du conseil et de toutes les personnes qui nous soutiennent. 95 % de notre programme a été effectué", lâche avec fierté Daniel Senesael.

La liste qu’il va pousser a fortement été renouvelée et rajeunie. La jeunesse socialiste prend donc la relève sous l’œil bienveillant des anciens, présents discrètement lors de cette présentation officielle.

"Nous avons eu la chance à Estaimpuis d’avoir quelqu’un comme Daniel. Il a toujours promis des choses qu’il a pu tenir derrière. Pendant 40 ans, il s’est dévoué aux autres. C’est grâce à son travail quotidien qu’Estaimpuis est devenue une entité que l’on envie ailleurs", explique Quentin Huart.

Voici l’ordre dans lequel se présenteront les candidats de cette liste : 1. Quentin Huart, 33 ans ; 2. Christine Dubus, 62 ans ; 3. Frédéric Douillet, 40 ans ; 4. Isabelle Marquette, 55 ans ; 5. François Deconinck, 38 ans ; 6. Chloé Tratsaert, 33 ans ; 7. Frédéric Di Lorenzo, 44 ans ; 8. Tania Becque, 50 ans ; 9. Dominique Canta, 52 ans ; 10. Edithe Putman, 56 ans ; 11. Jean-Daniel Desodt, 31 ans ; 12. Sabine Van Gysel, 55 ans ; 13. Philippe De Deurwaerder, 63 ans ; 14. Adeline Vandenberghe, 30 ans ; 15. Julien Lecomte, 25 ans ; 16. Virginie Eggermont, 43 ans ; 17. Grégory Ottevaere, 46 ans ; 18. Sophie Vervaecke, 30 ans ; 19. Jean-Michel Nottebaert, 67 ans ; 20. Mannon Verstaevel, 18 ans ; 21. Daniel Senesael, 61 ans.