Hainaut

Le conseil communal de Mons avait évoqué le sujet en mai, le député provincial, Gérald Moortgat, l'a confirmé mardi : un centre de vacances pour enfants handicapés sera organisé début août dans les locaux du service d'accueil de jour les Liserons, à Ghlin.

Ce partenariat entre la Ville et la Province permettra aux enfants en question (minimum 15 et à maximum 20) de profiter d'une plaine de jeux adaptée. Le public cible ? Des gosses de 3 à 12 ans à mobilité réduite ou frappés "de déficiences diverses" (trouble du comportement, de l'ouïe, de la parole, trisomie 21 simple, etc.).

A l'origine du projet, l'échevinat montois de la Jeunesse et de la Mobilité avait distribué 640 questionnaires aux enfants des écoles de l'enseignement fondamental spécial de la ville.

Appels à l'aide

Objectif : identifier leurs activités extrascolaires. En dépouillant les 166 questionnaires rentrés, il est apparu qu'une centaine de familles souhaitaient justement être aidées dans la recherche de ce type d'activités. Or, celles-ci sont plutôt rares... Alors, pourquoi ne pas en créer ? C'est chose faite. La plaine de jeux estivale se tiendra durant neuf jours, du lundi 4 au jeudi 14 août. Les enfants y seront encadrés par huit personnes, dont un coordinateur, un coordinateur adjoint et six moniteurs brevetés, tous engagés par la Ville. La Province, elle, prendra en charge le coût des activités, la mise à disposition des Liserons et les transports lors de l'organisation d'activités à l'extérieur.

A noter que cette initiative est née de la collaboration entre la Ville de Mons et son conseil communal des jeunes.