Hainaut Le cimetière de Charleroi Nord sera en chantier pendant plusieurs mois.

L’ensemble des voiries du cimetière de Charleroi Nord, le long de la E420, vont être remises à neuf. C’est le troisième cimetière sur les vingt-cinq que compte Charleroi qui bénéficiera de réfections en profondeur.

"On avance à un rythme d’un bon chantier par an", explique Eric Goffart (CDH), échevin des Travaux. "Nous avons rénové Lodelinsart il y a deux ans, et l’année passée le cimetière de Jumet Chef-Lieu a eu de nouvelles parcelles, parce qu’on y était trop à l’étroit. Ici, on commence tout juste. Nous espérons que les travaux de terrassement permettront de mettre les stèles et l’entièreté du site en valeur."

Le chantier devrait durer trois mois

Au total , c’est près d’un kilomètre d’allées qui seront refaites, pour un montant de 351 643 euros. Le chantier devrait durer trois mois. Les visiteurs pourront ensuite fouler de nouvelles voiries, d’asphalte et de graviers.

L’échevin anticipe les critiques : "On nous a déjà dit : l’état des routes de Charleroi n’est pas très bon, pourquoi refaire des voiries dans le cimetière ?" Et d’enchaîner, directement : "Nous avons déjà rénové 80 routes. Ici c’est une seule voirie, dans le cimetière. Nous souhaitons que ce lieu redevienne agréable à visiter, un lieu de recueillement. Il y a énormément de choses à faire pour y arriver."

Ce n’est pas la seule nouveauté à Charleroi Nord. La parcelle commémorative pour les victimes civiles de la Première Guerre mondiale de 14-18 a également été revue. De nombreuses stèles en acier Corten, qui a la particularité d’avoir un aspect rouillé tout en étant très résistant, ont été mises sur pied.

Près de 400 000 euros à l’avenir

Dans un prochain conseil communal, il sera proposé d’étendre ce modèle de pelouses d’honneur aux autres cimetières de la Ville, en commençant par Mont-sur-Marchienne.

A l’avenir, ce sont près de 400 000 euros qui seront encore investis dans Charleroi Nord, pour refaire les éclairages, rénover les ossuaires et préparer les anciennes tombes et stèles à recevoir de nouveaux occupants.