Hainaut

Le conseil communal de Charleroi, réuni jeudi soir, a procédé à la mise en place de nouveaux échevins. Il s'agissait de remplacer un échevin démissionnaire, Lucien Cariat incarcéré depuis le 18 mai et impliqué dans le dossier de l'ICDI dont il était le président. Le second échevin à remplacer était Serge Van Bergen, impliqué depuis l'automne dernier dans le scandale de la société de logements «La Carolorégienne». Ils seront remplacés respectivement par Serge Beghin et Viviane Vanacker.

Il n'y a pas eu de débats à propos du premier remplacement, même si la majorité avait son candidat, Serge Beghin, face à un candidat présenté par l'ensemble des partis démocratiques de l'opposition, l'Ecolo Luc Parmentier. Sans surprise, Serge Beghin, 41 ans, a été élu par 29 voix contre 15 à Luc Parmentier, et un bulletin blanc.

Les débats se sont en revanche prolongés en ce qui concernait le remplacement de Serge Van Bergen. Celui-ci avait déjà fait y a plusieurs semaines, l'objet d'une motion de méfiance constructive, qui avait amené le conseil communal à l'écarter de son poste d'échevin, alors qu'il n'y siégeait plus depuis l'automne que comme échevin sans attributions, puisqu'il a refusé de démissionner au contraire d'André Liesse et Claude Despiegeleer.

Démis de cette fonction par la motion votée en conseil communal, il avait fait appel devant le conseil d'Etat, qui avait cassé la décision prise par le conseil communal. Van Bergen était redevenu échevin sans attributions. Depuis lors, la Région wallonne a modifié le contenu du décret relatif à cette motion de méfiance constructive, et c'est sur base de ce texte modifié que la motion a été une nouvelle fois présentée jeudi au conseil communal.

Chef du groupe socialiste, Jean-Claude Van Cauwenberghe a rappelé que la décision d'écarter Serge Van Bergen avait été prise en raison d'une rupture du lien de confiance politique. Après de longs palabres, le conseil communal est alors passé aux votes. La motion a été adoptée par 43 oui et deux non, du FN et de Serge Van Bergen.

© La Libre Belgique 2006