Hainaut

L’évaluation de la criminalité pour le premier semestre 2009 est la meilleure, tous chiffres confondus, depuis trois ans, a annoncé M. Staelen, chef de corps de la zone de police boraine. Une diminution constante de la criminalité est enregistrée sur la zone de la police boraine d’après les statistiques, à tous les niveaux. A l’exception des incendies volontaires, en recrudescence de près de 30 % par rapport à 2008, résultat qui avait déjà subi une augmentation d’un tiers en comparaison avec 2007 et des vols de voitures qui sont, eux aussi, en légère croissance.

Les diminutions appréciables sur l’ensemble de la criminalité sont principalement relevées sur les entités de Boussu, Colfontaine et Quaregnon. Frameries et Saint-Ghislain restent stables mais cette dernière entité couvre la moitié de la zone boraine et comprend des points complexes tels que le plateau de la gare et la gare elle-même.

Les accidents avec lésions corporelles, les dégradations, les coups et blessures volontaires, les homicides, les vols à l’arraché ou à la tire sont en diminution. Les vols à la ruse enregistrent un chiffre dérisoire : neuf faits pour toute la zone.

Les personnes concernées sont principalement les personnes âgées, abusées par des auteurs qui agissent sous diverses identités : fausse récolte d’argent pour des œuvres, faux ouvriers, propositions de services, etc. La police continue de mener des campagnes de prévention et de sensibilisation auprès des personnes à risques mais aussi dans les lieux publics à haute fréquentation. Les vols avec violences ou menaces sont en légère diminution par rapport à l’an passé.

La problématique, si elle est en nette diminution à Colfontaine, est apparue principalement à Boussu. Pour ce qui est du préjudice, il s’agit principalement d’argent, ou de GSM. Le taux d’élucidation de 40 % est cependant très élevé, sachant que la moyenne nationale est de l’ordre de 3 %. Le nombre de vols qualifiés dans les habitations reste quasi identique mais presque la moitié des faits sont élucidés.

La police attribue ces résultats à la politique qu’elle mène : prévention sur tous les niveaux, proactivité, proximité, appui au développement, bureau d’investigation judiciaire. D’un travail de coordination et de collaboration qui permet de diminuer les faits mais surtout de sécuriser l’ensemble de la zone et d’une présence accrue sur le terrain, particulièrement dans les périodes stratégiques, d’un partenariat avec la population et d’une excellente collaboration entre les services.

Le plan zonal de sécurité 2009-2012 s’axe sur les vols qualifiés dans les habitations, les accidents avec lésions corporelles, les stupéfiants dans et aux abords des établissements scolaires, les faits commis avec violence et la criminalité de rue. Une attention particulière sera menée concernant les vols dans et sur véhicules, les incendies volontaires et les vols qualifiés dans les commerces, étant donné l’augmentation constatée. L’accent sera porté sur la sécurité aux alentours des écoles dès la rentrée scolaire. (Belga)