Hainaut

Le scrutin communal sera mouvementé à La Louvière.

La multiplication des listes de gauche, réunissant dissidents et progressistes de mêmes partis, provoque des tensions de plus en plus perceptibles au fur et à mesure que la campagne électorale avance.

C'est le cas au sein de la Fédération du Centre du Parti communiste, dont les candidats se retrouveront sur la liste Ecolo, pour défendre des objectifs communs.

Tensions, car le président francophone du PC, Pierre Beauvois a choisi de s'inscrire sur la liste Union démocratique et socialiste communale de Roger Leclercq. Tensions, car il dénonçait l'alliance avec Ecolo et des écarts statutaires.

Démission

Jean-Pierre Michiels, président de la Fédération du Parti communiste du Centre a tenu à remettre les points sur les i, mardi, soutenu par Marcel Couteau, leader communiste Rhodien.

«Depuis 35 ans que je suis membre du parti, jamais un comité fédéral n'a établi de stratégie pour l'ensemble des sections, explique Jean-Pierre Michiels. Les seules interventions du comité fédéral consistaient à régler les litiges. Toutes les sections ont toujours décidé souverainement. Notre programme a été voté à l'unanimité. Les statuts ont été respectés à la lettre. Pierre Beauvois est désormais un homme seul.»

Celui-ci aurait demandé sa démission la semaine dernière.

«Pierre Beauvois s'est exclu lui-même de la section de La Louvière et de la Fédération du Centre. Nous le déplorons. Cet économiste brillant ne sait pas travailler en équipe, souligne Bernard Lefevre, membre de la fédération et du comité central. Il ne faut cependant pas diaboliser la personne. Nous respectons le travail de 40 ans. Le PC national devra statuer. Pour nous, Pierre Beauvois a posé un acte d'hostilité: nous avons enregistré le fait qu'il ne voulait plus faire partie de la section.Les communistes du Centre ont opté - fidèles à leurs pratiques - pour des stratégies unitaires de rassemblement de progressistes adaptées à chaque réalité locale.»

Union... progressiste

A Manage, l'Alliance démocratique communale s'est alliée à l'Union pour Manage; au Roeulx, l'Union démocratique et progressiste s'est unie à Ecolo et au PS.

La Louvière suit simplement le mouvement mis en pratique à Charleroi, Durbuy et Colfontaine.

© La Libre Belgique 2006