Hainaut

Les véhicules se sont embrasés presque instantanément après la collision.

C’est un véritable drame qui s’est produit ce lundi en milieu d’après-midi sur la chaussée de Beaumont, à la limite entre Rouveroy (commune d’Estinnes) et Givry (commune de Quévy). Il était 17 h 08 précisément lorsque les pompiers de Mons ont été appelés pour un accident de la circulation, une désincarcération et des véhicules en feu.

Sur place, les secours n’ont pu que constater l’horreur. Une camionnette et un tracteur sont entrés en collision. Si le conducteur de l’engin agricole s’en sort avec plusieurs blessures, deux des six occupants de la camionnette n’ont pas eu cette chance. Selon les premiers éléments dont disposent les services d’intervention et le témoignage du fermier, les véhicules ont instantanément pris feu.

La camionnette transportait des personnes handicapées, issues d’un centre installé à Bonsecours et parties passer la journée au Lac de l'eau d'Heure. Ils étaient sur la route du retour. Deux personnes, une éducatrice qui était au volant et un jeune homme handicapé, ont été prises au piège par les flammes. Coincées dans l’habitacle, elles n’ont pu se dégager à temps.

Malgré l’intervention des pompiers, il était déjà trop tard pour leur venir en aide. Les autres occupants sont blessés, dont un plus gravement que les autres. Ils ont été pris en charge et transportés vers les hôpitaux de la région.

Un important déploiement humain et matériel s’est avéré nécessaire pour gérer le drame, d’autant plus qu’une presse de paille et les bas-côtés du lieu de l’accident ont pris feu, compliquant encore un peu plus l’intervention. Ce sont finalement une autopompe, un véhicule de balisage, un véhicule de désincarcération, une citerne et six ambulances qui ont été envoyés sur place.

Le parquet a évidemment été avisé et un expert désigné pour établir les circonstances de cette collision apparemment frontale. La chaussée a été fermée à la circulation plusieurs heures et des déviations mises en place.