Hainaut Wind4Wallonia 2 a lancé la construction de trois mâts le long de la RN 57.

Les pelleteuses préparent le terrain le long de la RN 57 où des routes sont aménagées pour donner accès au chantier. D’ici à fin 2018, trois éoliennes vont s’ériger dans la Cité de l’Amour. Le parc produira annuellement 19 250 MWh, soit l’équivalent de la consommation de 5500 ménages wallons. En théorie, Écaussinnes pourrait donc être autosuffisante. En théorie seulement, car en pratique, l’énergie produite sera injectée sur tout le réseau.

Ce nouveau parc éolien est financé et construit par Wind4Wallonia 2, un partenariat public-privé entre Engie Electrabel et six intercommunales wallonnes dont Idea. "La construction de ce parc confirme les ambitions d’Engie Electrabel d’exploiter plus de 550 MW éoliens terrestres à l’horizon 2020, indique Olivier Desclée, porte-parole du fournisseur d’énergie. Nous fournissons déjà une capacité de production éolienne de 316 MW en Belgique et nous sommes bien partis pour atteindre nos objectifs de 2020 avec en ce moment, la concrétisation de nombreux projets."

Pour Écaussinnes, c’est une première. La SWDE a bien érigé une éolienne, mais pour sa consommation propre. Total projette également d’ériger trois mâts pour ses besoins. Ici, les trois éoliennes installées le long de la RN 57 produiront de l’électricité pour le réseau public et alimenteront les ménages.

Les Écaussinnois peuvent même prendre part au projet. "La commune d’Écaussinnes accompagne le projet depuis ses débuts pour permettre un retour positif pour la région, rappelle le bourgmestre Xavier Dupont. C’est pourquoi les riverains du parc auront la possibilité de prendre des participations dans les trois éoliennes via la coopérative Electrabel Cogreen."

Cette coopérative a été créée en 2013 avec pour objectif de construire un dialogue ouvert et un partenariat durable avec les riverains des parcs éoliens d’Engie Electrabel. Concrètement, les riverains contribuent à la réalisation des objectifs belges de production verte tout en bénéficiant du dividende distribué par Electrabel CoGreen. À ce jour, plus de 2000 coopérants ont fait le choix d’investir dans 22 parcs éoliens partout en Belgique. Une réunion d’information sur les modalités de participation en Electrabel CoGreen sera organisée début 2019.

"Il est impératif, en ce début du XXIe siècle, de relever les défis du développement durable et de préserver au mieux notre planète pour les générations futures. La production alternative d’énergie à partir de sources renouvelables est essentielle dans cette démarche", conclut Xavier Dupont.