Hainaut

CE MARDI, LES ÉLÈVES DE L'ÉCOLE COMMUNALE DE CALONNE ont pris le bus. Direction Campin à Tournai. Les problèmes de stabilité de leur école ont incité les autorités communales à réagir au plus vite. Victime de son succès, l'école de Calonne est à présent sous le feu des projecteurs suite à des menaces quant à la stabilité du bâtiment, en plein axe du bassin carrier et dont les charpentes posent problème. Le collège, devant cet état de fait, a pris deux mesures en extrême urgence. Premièrement, il a été demandé à l'architecte et à l'ingénieur de poursuivre leurs investigations et de prendre contact avec une entreprise. Vendredi après-midi, les experts remettront un avis. Deuxièmement, afin d'assurer leur sécurité, les enfants et les enseignants ont donc été acheminés vers Campin, à Tournai. «Jusqu'à vendredi inclus au moins. Un avis technique sera rendu vendredi. L'inspecteur de la Communauté française était présent ce mardi. Rénover le bâtiment coûtera cher. Nous avons des possibilités d'ériger un nouveau bâtiment sur Calonne. Il faut maintenir une école dans le village. Mais le dossier prendra au moins quatre ou cinq ans. Dès lors, que faire? Nous en saurons plus vendredi», explique encore Didier Dudant, bourgmestre faisant fonction.

© La Libre Belgique 2006