Hainaut La Ville va financer l’extension d’un parking en connexion directe avec la station ferroviaire

Suite à l’entrée en vigueur d’un nouveau plan de stationnement qui impacte les navetteurs de la SNCB venant des entités voisines en raison de l’extension de la zone bleue, les autorités enghiennoises ne ménagent pas leurs efforts pour leur offrir de nouveaux espaces de parking qui soient accessibles gratuitement en journée.

La demande du bourgmestre de Silly a été en partie exaucée puisque la Ville s’apprête à agrandir l’aire de parking de la rue Saint-Jean, le long de la route de contournement inaugurée voici quelques années. À l’heure actuelle, celle-ci peut accueillir une trentaine de voitures. L’objectif est de porter sa capacité à quelque 120 emplacements.

"L’avantage de ce terrain qui nous a été cédé par la Région wallonne (SPW) à cette fin est d’être en connexion directe avec la gare via un petit sentier qui permet aux usagers du rail de rejoindre la station ferroviaire en toute sécurité sans devoir marcher en bordure de la chaussée", explique le bourgmestre Olivier Saint-Amand (Ecolo).

Le seul hic à ce stade, c’est que ce chemin ne dispose d’aucun éclairage et qu’à la tombée du jour, surtout en hiver, l’emprunter n’est pas très rassurant. "Nous sommes bien conscients du problème. Il faudra aussi prévoir des luminaires pour sécuriser le passage lorsqu’il fait sombre."

La Ville vient d’adopter un cahier des charges en vue de désigner une entreprise qui sera chargée de réaliser les travaux. "Le choix de la société dépendra du prix pour lequel nous attendons les offres mais aussi de l’aménagement de l’espace disponible qui devra offrir un maximum de parkings. Nous n’avons aucune idée du coût mais ce qui est sûr, c’est qu’il sera entièrement supporté par la Ville", regrette le bourgmestre de la cité d’Arenberg.

Le budget pour mener à bien ce chantier ne devrait heureusement pas être trop conséquent. Celui-ci consistera à stabiliser le sol avec des dalles alvéolaires qui seront recouvertes de gravier. Il n’est donc pas question d’asphalter. Le futur parking sera accessible avant la fin de l’année.

"On aurait pu espérer que la commune de Silly participe financièrement mais comme ce n’est pas le cas, il va de soi que ce parking ne sera uniquement réservé aux navetteurs provenant de cette entité."