Hainaut Le château se dégrade et des Templeuvois montent au créneau.

Depuis la fusion des communes, Templeuve reste une petite commune de Tournai qui a gardé son âme d’avant fusion, même si le village a accueilli des habitants provenant de l’extérieur.

Et dans ce village, le château qui accueillait autrefois des services administratifs et le bureau de police est une véritable carte postale. Il est vrai qu’en débarquant dans cette bourgade, on ne peut éviter d’y jeter un regard, tant ce bâtiment est admirable.

Mais, face aux dégradations du bâtiment, des Templeuvois s’inquiètent du sort qui lui sera réservé. Neuf personnes se veulent à la base d’un mouvement fédérateur pour préserver ce bien à long terme. "La Ville de Tournai a décidé d’investir 500 000 € en 2017 pour des travaux d’urgence. Elle est aussi au courant de cette démarche citoyenne. Mais au-delà, l’avenir du château reste incertain. Hors des querelles vaines sur les réseaux sociaux concernant ce patrimoine templeuvois, neuf citoyens templeuvois ont décidé d’unir leur réflexion pour tenter de donner une troisième vie au château de Templeuve", expliquent-ils.

Présentation citoyenne le 23 mars

Parmi eux, Louis Cousaert est conseiller communal PS à Tournai. Cela facilitera probablement le transfert d’un document de réflexion et d’orientation que ces personnes souhaitent remettre aux autorités communales tournaisiennes… "Il convient toutefois que la population de Templeuve et des communes du district de Templeuve puisse se prononcer sur la légitimité de cette réflexion et sur les choix qu’elle contient", ajoutent-ils. Et pour cela, ils invitent la population à une réunion qui se tiendra le 23 mars, à 18h, à l’école communale située rue de Tournai.

"Une présentation sera effectuée et le document réalisé sera consultable. Chacun pourra s’exprimer mais la position commune qui sera dégagée devra recueillir le consentement le plus large possible des participants. La signature d’une liste de soutien clôturera cette présentation citoyenne. Elle sera synonyme de l’engagement de chacun à défendre pour l’avenir, une position commune non discordante", ajoutent-ils en précisant que le bourgmestre Rudy Demotte (PS) sera présent… Un brin de campagne 2018 campagnarde ?