Hainaut

Les riverains proches du zoning industriel sont exaspérés. En cause, le bruit du système de refroidissement d’un entrepôt de stockage de pommes de terre.

Celui-ci, d’un volume de 40 000 m³, abrite quelque 25 000 m³ de pommes de terre.

Entassées, elles produisent de la chaleur conduisant à la pourriture. L’apport de fraîcheur est donc le seul moyen d’augmenter leur conservation.

Le système de refroidissement produit une pollution sonore insupportable pour la quiétude des habitants. Le bourgmestre David Lavaux a bien entendu été sollicité quant à cette nuisance : "Je me suis rendu sur place de nuit. J’ai pu constater à quel point ce bruit pouvait importuner les citoyens résidant à proximité. On dirait le bruit d’un hélicoptère qui ne décolle pas !"

Un hangar sujet à débat

Depuis 2016, la vie des riverains est bouleversée de septembre à novembre. En attendant le froid, il est obligatoire de refroidir de cette manière. "L’année passée, la date autorisée du 31 octobre avait été dépassée à cause du climat trop doux. Les responsables avaient alors décidé de poursuivre l’utilisation des machines."

Bien que le hangar soit situé dans une zone industrielle, il a déjà été sujet à discussion depuis son installation. La commune d’Erquelinnes et le fonctionnaire délégué avaient remis un avis défavorable quant à sa construction. Finalement, une autorisation a été accordée à la suite d’un recours auprès de la Région wallonne.

David Lavaux explique : "Nous avons reçu à l’époque un dossier assez vague ne présentant pas de désagrément majeur pour la population. La seule chose notée était un léger bruit. Celui-ci n’a rien de léger. Nous avons saisi le département des contrôles et de la police de Charleroi. Il s’agit dans ce cas d’une pollution sonore. De leur côté, les riverains se sont regroupés pour effectuer eux-mêmes des mesures contre le bruit. Ils ont décidé de rédiger une pétition. Je les ai encouragés dans ce sens. De cette manière nous aurons également une meilleure vue sur les personnes impactées."