Hainaut Les subsides vont pleuvoir pour les dix prochaines années.

Jeudi soir, René Collin, le ministre wallon de la Ruralité s’est rendu à Estinnes, porteur d’une bonne nouvelle. Le gouvernement wallon vient en effet de valider le Plan communal de développement rural (PCDR) d’Estinnes.

Derrière cette abréviation barbare, ce plan recèle bien plus qu’un énième gadget de technocrate. Concrètement, le PCDR a été lancé pour permettre aux petites communes rurales comptant peu d’habitants de développer des projets et des services de qualité. Alors que les grandes villes tendent à phagocyter les enveloppes de la tutelle, le PCDR permet ainsi à des communes comme Estinnes de voir des projets subventionnés à hauteur de 80 % par la Région wallonne pour la première tranche de 500 000 euros. La partie subsidiable passe ensuite à 50 %.

Plus encore, le PCDR permet de développer une vision globale pour le développement de la commune. Estinnes a ainsi bâti son plan autour de trois axes : le ruisseau des Estinnes, le Ravel et les neufs villages. "Le PCDR d’Estinnes est validé pour dix ans", annonce René Collin. "Nous y retrouvons une vraie vision stratégique. C’est ce que nous attendons à la Région wallonne. Je salue également la richesse des contacts pris par les Estinnois. Enfin, j’apprécie l’idée d’associer le PCDR à un agenda 21 qui permet de jumeler développement rural et développement durable."

Neuf projets inscrits

Neufs projets sont inscrits au PCDR local. Le premier est déjà sur de bons rails. Il porte sur l’aménagement de la salle de Vellereille-les-Brayeux en maison de village. "Il manquait sur Estinnes d’infrastructures adaptées aux besoins des associations locales", souligne la bourgmestre Aurore Tourneur. "Nous allons rénover la grande salle polyvalente en tenant compte des aspects énergétiques. Nous allons également réaménager les abords. Le budget s’élève à 1,2 million d’euros. Autant dire que sans PCDR, donc sans aide de la Région wallonne, il serait impossible pour une commune comme Estinnes de mener de tels projets."