Hainaut Le permis d’urbanisme vient d’être octroyé pour le parking de covoiturage de Wapi.

A Frasnes, le projet de parking d’éco-voiturage, une première en Wallonie picarde, vient de franchir une étape décisive avec l’octroi du permis d’urbanisme. Le bourgmestre ff se réjouit de l’aboutissement de ce dossier à la fois bénéfique pour la sécurité, la mobilité et l’environnement.

"Le futur carpool offrira une capacité d’accueil de cent neuf places pour les véhicules légers ainsi que quatre emplacements pour les personnes à mobilité réduite (PMR). Il comprendra en plus deux abris réservés aux vélos et aux motos", précise Jacques Dupire (MR).

Un demi-million d’euros

Dès le retour du printemps, la Sofico va pouvoir entreprendre les travaux d’aménagement de ce nouveau parking (60 ares) pour lequel un investissement d’un demi-million d’euros (hors TVA) sera consenti. Prioritairement destiné aux adeptes du covoiturage, celui-ci sortira de terre tout près du carrefour des Fourmis (Hacquegnies), à l’intersection de la N60 Leuze - Renaix et de la N529 Frasnes - Lessines.

"Depuis de nombreuses années, beaucoup d’automobilistes ont pris l’habitude de stationner de façon illégale leur voiture sous le tunnel de l’A8 Tournai - Bruxelles. La présence quotidienne de ces véhicules le long de la chaussée (N60) - on en compte jusqu’à 50 certains jours - représente un réel danger, de surcroît à proximité de la rampe d’accès de l’autoroute E429/A8."

Ancien terrain agricole

Afin de remédier à cette situation problématique, la commune a pu convaincre le SPW de dégager les budgets nécessaires pour aménager un parking sécurisé sur un ancien terrain agricole qu’elle a racheté avec l’aide de l’intercommunale Ideta pour un montant de 132 000 €. "En plus d’être intervenue dans l’acquisition de cette parcelle de 2 hectares, la commune a émis une série de conditions sur l’intégration paysagère du futur parking afin qu’il soit le plus arboré possible tout en incluant un bassin de rétention contre les inondations."

A plus long terme, cette zone servira aussi d’espace de stationnement aux utilisateurs de la maison rurale La Cigale à construire, de même qu’aux policiers de la zone des Collines dont les services de proximité et de pro-activité seront regroupés à cet endroit dans des bâtiments là encore flambant neufs.

La commune convoite un autre espace aménageable en parking qui dissuaderait, cette fois, les camionneurs de se garer n’importe où.