Hainaut

Lundi soir, la zone de police de la Haute Senne a présenté, lors du conseil de police, son bilan de la criminalité pour l’année 2015. Bien que la criminalité globale connaisse une légère hausse, de 0,04 %, par rapport à l’année précédente, les chiffres sont encourageants. De nombreux phénomènes ont connu une diminution des faits durant l’année écoulée.

Ainsi, la police de la Haute Senne souligne "une belle baisse des vols qualifiés dans les habitations" et juge que "c’est un bon résultat pour cette importante priorité du plan zonal de sécurité 2014-2017". En 2014, 596 vols avaient été recensés. En 2015, la police a été avertie de 511 faits, soit une diminution de 14,26 %. "Ce phénomène qui touche les citoyens dans leur intimité nécessite un travail permanent tant pour prévenir la commission des faits que pour les élucider."

Des vols qualifiés

Autre diminution importante, celle des vols qualifiés dans les commerces et les entrepôts. On passe ainsi de 229 faits en 2014 à 144 faits en 2015. Cela représente une baisse de 37,12 %. La police assure que "les commerces font l’objet d’une attention particulière lors des patrouilles de sécurisation", et plus encore en période de fêtes, lorsque les activités sont plus importantes. Notons également que les vols de métaux et les vols sur chantiers sont passés de 70 faits à 40 faits (- 32,86 %).

Malheureusement, toutes les données ne sont pas réjouissantes. La police de la Haute Senne a été confrontée à une hausse des vols avec violence et des vols à la tire. Bien qu’elle ne fasse pas exception, la zone est consciente qu’elle doit "tout mettre en œuvre pour lutter contre ce phénomèn e". En 2015, 17 vols à main armée ont été commis dans les commerces. 13 d’entre eux ont été élucidés. Les vols à la ruse sont quant à eux en diminution (19 faits en 2014 contre 17 en 2015).

Les accidents de roulage avec blessés

La criminalité liée aux véhicules (vols de voiture, d’objets, de documents de bord et d’outillage) a augmenté de 16,94 %. Tout comme les accidents de roulage avec blessés. 189 personnes ont été impliquées dans un accident contre 166 en 2014. Et pourtant, la police a mené plusieurs actions pour lutter contre le phénomène, avec notamment des contrôles de vitesse, des contrôles alcool, des contrôles poids lourds, des patrouilles et des opérations conjointes avec les douanes. La police promet de maintenir l’effort pour arriver à une nette diminution. Enfin, les violences intrafamiliales et les coups et blessures sont en augmentation (+ 15,2 % et + 31,5 %). En guise de conclusion, la police a assuré qu’elle maintiendrait son engagement sur le terrain par une présence visible au quotidien et en restant à l’écoute des citoyens.