Hainaut

C’est un changement important que connaît désormais le paysage de l’enseignement supérieur dans la province de Hainaut. La Haute École Louvain en Hainaut est, en effet, devenue une réalité. Cette nouvelle entité est née de la fusion entre les trois Hautes Écoles libres du Hainaut, à savoir la Haute École Roi Baudouin de Mons (HERB), la Haute École Charleroi-Europe (HECE) et la Haute École Libre du Hainaut Occidental (HELHO).

Très concrètement, la HELHa rassemble pas moins de 8000 étudiants et compte quelque 1000 membres du personnel dont 674 à temps plein. Au niveau de l’offre de formation, elle se décline en 7 catégories : agronomie, arts appliqués, économie, paramédical, pédagogie, social et technique. Il a été décidé de préserver un ancrage local fort qui repose sur 19 implantations dans la Province garantissant une formation de proximité.

La volonté est de ne pas travailler dans la précipitation. C’est la raison pour laquelle la HELHa s’est accordée une période de transition jusqu’en 2012. "Ce délai doit nous permettre non seulement d’aligner les grilles de formation et définir un même taux d’encadrement mais surtout de mettre en place des tâches transversales telles que la qualité, l’évaluation des enseignements, la mobilité, la formation continue et les services à la collectivité "indique Jean-Luc Vreux, directeur-président de la HELHa.

Dans une région qui reste défavorisée au niveau socio-économique, la volonté affichée de la HELHa est de continuer à mettre les étudiants au centre de l’enseignement prodigué afin, explique Jean-Luc Vreux, d’optimiser leurs talents et leurs capacités, notamment au travers de plusieurs stages qui constituent de remarquables opportunités d’insertion professionnelle.