Hainaut

Un édifice industriel de 1 200 m2 fait de verre, de béton et de fer. C'est sur cet espace hors normes que le secteur des Arts plastiquesde la province de Hainaut a jeté son dévolu en 2000. Partiellement réaffecté, il accueille des expositions classiques, des créations in situ et des expérimentations plus événementielles, réunissant différentes disciplines artistiques et de différentes esthétiques.

Depuis son ouverture, le B.P.S. 22 a privilégié les formes d'expression centrées sur l'actualité. Il se distingue ainsi des autres lieux d'exposition en privilégiant son accès aux artistes traitant des grandes questions mondiales, sociétales ou culturelles de notre temps.

Dès 2007, le B.P.S. 22 est destiné à devenir le Musée provincial abritant la collection de la province de Hainaut. Avant cela, et depuis le 2septembre dernier, c'est le plasticien belge Johan Muyle qui a pris ses quartiers dans ce magnifique espace. Ses créations, sous leurs apparences burlesques, bousculent certaines vérités et idées préconçues. Le titre de l'exposition, Plus d'Opium pour le peuple, détourne la célèbre phrase de Karl Marx relative à la religion, pour la charger d'une ambiguïté nouvelle par le biais de l'adverbe «plus» qui peut exprimer à la fois l'augmentation et la cessation. Ce titre pose d'emblée les préoccupations conceptuelles et éthiques de l'artiste: asservissement des masses, exploitation médiatique du spectacle, lien entre les cultures populaire et savante, etc...

Lors de chaque exposition, le B.P.S. 22 propose en outre des programmes pédagogiques spécifiques à l'attention des publics scolaires et des milieux associatifs.

© La Libre Belgique 2006