Hainaut

A 62 ans, Lucette Deneyer rejoint la liste PS où elle occupera la 2ème place suite au retrait de la présidente du CPAS Marie-Claude Leroy

Suite au retrait inattendu de Marie-Claude Leroy, actuelle présidente du CPAS, la 2ème place était vacante sur la liste du PS chiévrois emmenée par le nouveau bourgmestre Olivier Hartiel. Le nom de la candidate qui l’occupera vient de tomber et ne risque pas de passer inaperçu. En effet, il s’agit de Lucette Deneyer qui n’est autre que la maman de Bruno Lefèbvre qui vient de quitter le mayorat de la cité des Aviateurs pour tenter de briguer celui de la cité des Géants distante de seulement quelques kilomètres.

A la demande de l’équipe socialiste locale, Lucette Deneyer, 62 ans, a accepté de se présenter aux élections communales d’octobre prochain avec l’espoir d’être élue et de poursuivre l’action politique de son fils dans l’entité de Chièvres au cours de la prochaine législature.

Issue d’une famille militante socialiste, retraitée et ayant exercé toute sa carrière professionnelle au sein de la province de Hainaut en qualité de secrétaire et en charge de la gestion du personnel, la candidate que personne n’attendait explique pourquoi elle a choisi de relever le défi: « Dès mon plus jeune âge, j’ai appris ce que la solidarité et le sens du devoir veulent dire ».

Celui qui la précède dans l’ordre de répartition est convaincu que sa présence sur la liste PS peut apporter un soutien mais aussi une certaine expérience dans la gestion des dossiers. "Forte de part sa popularité et son engagement, c’est la candidate idéale pour accompagner l’équipe féminine et qui plus est, elle est originaire de Huissignies comme notre député-bourgmestre », sourit Olivier Hartiel.