Hainaut

Luc Petit est un concepteur, directeur artistique et metteur en scène de spectacles et d’événements. Son parcours est jalonné de réalisations multiples et diversifiées.

En 1990, Jean-Michel Jarre lui confie le making of de son méga-concert à la Défense. Trois ans plus tard, il dirige Gérard Depardieu dans six courts-métrages pour lesquels Luc Petit remporte de nombreux prix, dont le Mondial de la Pub francophone. En 1996, Jean Rochefort met sa voix au service de 150 clips sur l’histoire du cinéma. Il réalise aussi le clip de l’exposition "Architectures Rêvées" du dessinateur François Schuiten et, avec Fred et Jamy ("C’est pas sorcier"), un clip pour les Ascenseurs de Strépy-Thieu.

Luc Petit prend donc part à de nombreuses créations et son talent fera de lui un collaborateur privilégié de Franco Dragone. Il prépare pour l’instant l’opéra urbain "Décrocher la Lune", dont les trois précédentes éditions, également mises en scène par ses soins, ont connu liesse populaire et succès. Toujours sous la direction de Franco Dragone, il réalise la cérémonie d’ouverture de l’Eurofoot 2000. Ensuite, il signe "Chapeau Europa", spectacle sur la Grand-Place de Bruxelles à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la présidence belge de l’Union européenne. En 2002, il met en scène le Disney Cinema Parade, en collaboration avec Danielle Roy. L’art de Luc Petit dépasse les frontières.

Il se voit confier le spectacle d’ouverture du Crown Macau Hotel, en Chine, où des gilles louviérois se produisent aux côtés de 125 artistes. Même le milieu de la mode recourt à ses services : il met en scène le 5e défilé des Petits Riens, en collaboration avec des grands noms du stylisme belge et français. En 2005, il lance le concept des "Imaginaires" et des "Nocturnales" qui prennent place dans les églises et cathédrales. La liste des réalisations de Luc Petit, notamment avec le secteur privé, est encore longue. Mais le feu sacré reste intact, à chaque création.