Hainaut

Peuplé de personnages rondouillards, aux formes flasques et pesantes, mais sans complexes, naïfs et débordant de générosité, le monde des Maghiens s'expose au Mundaneum de Mons, jusqu'au 28 octobre. Oui, les Maghiens existent. Ils sont là, autour de nous, attendant juste un signe de vous. Didier Maghe ne sait pas trop d'où ils viennent.

"D'une autre planète ?", avance l'artiste morlanwelzien. Ce dont il est certain, c'est que ce monde n'est qu'amour, douceur, générosité et tendresse. Un peu comme un rêve... C'est dans un songe que débuta cette rencontre entre Didier Maghe et ces êtres qu'il nommera les Maghiens. "Ils sont entrés en communication avec moi. J'ai essayé de les représenter comme je les ressentais dans mes rêves. A chaque fois, ils me corrigeaient, m'éloignant du monde chaotique dans lequel j'étais plongé."

Au fil du temps et des rencontres, les Maghiens se dévoilent un peu plus encore. "Les Maghiens absorbent la misère du monde et gonflent, provoquant en eux un vide moléculaire. Ils gonflent mais deviennent de plus en plus légers", ajoute l'artiste devant ces personnages attachants dont la tête est prolongée par une excroissance phallique. "Ce sont des êtres d'amour. Ils font tout le temps l'amour. Ils adorent ça."

Guidé par ce monde parallèle, Didier Maghe a, lui aussi, évolué, vers une période bleue durant laquelle ses personnages portaient alors des lunettes d'approche. "Ils nous observent mais nous aussi. Souvent, les visiteurs sont interpellés par ce constat." Ensuite, viendra le temps de la sculpture. "J'ai appris à sculpter en un mois. Ils ne me laissent pas de répit", ajoute l'artiste devant des pièces en terre cuite.

Rêveur et généreux, Didier Maghe a entrouvert les portes d'un univers idéal qu'il partage au travers de ses expositions, ses conférences (sur demande), ses visites d'atelier ou encore dans les écoles. Le nouveau venu - peut-être vous ? - n'en sortira pas indemne : qu'il interpelle, bouleverse, séduise ou parfois même agace, le monde des Maghiens laisse des traces...

Renseignements sur www.maghe.info, au 064.44.11.12 ou au Mundaneum : 065.39.54.87.