Hainaut

Main dans la main, la Maison de la culture de Tournai et le Théâtre international de quartier Le Prato à Lille ne se lâchent plus. Leur histoire d’amour pour le cirque dure depuis vingt ans. Après le projet Circulons !, autour des arts du cirque, voilà un nouveau déploiement : la création du premier pôle transfrontalier pour les arts du cirque. Il s’agit également du premier pôle des arts du cirque en Belgique. Son nom : Le Plôt. "Avec un chapeau sur le o comme le toit d’un chapiteau de cirque", plaisante Gilles Defacque, directeur du Prato. "Le plot, c’est aussi une pièce permettant un raccord pour faire passer l’énergie entre Lille et Tournai."

Concrètement, Le Plôt, ce sont de nombreux spectacles en perspective durant tout le mois de mars, dont la Piste aux espoirs à Tournai du 5 au 9 mars, un accompagnement des artistes, parfois en résidence, un soutien à la création, et une circulation du public, des œuvres et des artistes. Une table ronde sur les enjeux de la mise en place du Plôt sera également organisée le 18 mars.

Le développement de ce pôle offre également un avantage important pour les deux institutions culturelles. "Le Plôt va nous permettre d’être dans des réseaux des arts du cirque en France et dans le monde entier", explique le directeur de la Maison de la culture Philippe Deman. Les deux institutions culturelles voient déjà plus loin. "Il y a un désir à moitié avoué : faire émerger un grand événement européen sur le cirque", lance Gilles Defacque.

Le Plôt est lancé pour quatre ans, grâce aux fonds européens. Reste la question des moyens : "les nerfs de la guerre mais aussi la chantilly quand on les obtient", sourit Gilles Defacque. Le budget total est de 2 millions d’euros. L’Europe amène la moitié. Le Prato et la Maison de la culture doivent trouver le reste. Et le directeur de la Maison de la culture de Tournai de conclure : "Il reste une chose importante pour nous : que la Communauté française reconnaisse cette spécificité, ce travail effectué autour des arts du cirque." Une reconnaissance qui amènerait également un apport financier.