Hainaut

L'école fondamentale libre Saint-Vincent-de-Paul à Lombise, dans l'entité de Lens (Hainaut), fermera définitivement ses portes le 30 septembre, malgré un long et vain combat.

L'implantation scolaire comptait au cours de l'année scolaire 2014-2015 quelque 65 élèves et 6 enseignants.

Depuis 2011, les propriétaires du bâtiment de l'école, les frères Marc-Eric et Cyril Janssen de la Boëssière-Thienne, héritiers de la noblesse du Hainaut et, entre autres, du château de Lombise, réclamaient un loyer à l'asbl qui gérait la petite école alors que le bâtiment avait été généreusement mis à disposition génération après génération depuis 1838.

La justice a finalement donné raison aux propriétaires des bâtiments, malgré les recours du pouvoir organisateur de l'établissement scolaire qui avait, par ailleurs, tout mis en œuvre pour trouver des locaux pouvant accueillir les élèves à la prochaines rentrée.

Toutes les pistes se sont éteintes et l'école fermera définitivement ses portes le 30 septembre prochain, a annoncé l'asbl samedi dans un communiqué amer.

« La juge ne montre aucune clémence pour une communauté éducative dynamique et courageuse, riche de 6 emplois, de 65 enfants, d'une quarantaine de familles, âme d'un petit village... La sentence de l'expulsion pour le 30 septembre 2015 et du paiement d'arriérés exorbitants sidèrent tous les acteurs de terrain et les parents », a indiqué Marie-Françoise Calicis-Carlier, membre du pouvoir organisateur.