Hainaut

Les "gilets jaunes" ont négocié une baisse des prix du carburant jusqu'au 11 décembre.


Comme annoncé hier, la pompe à essence du Cora de Châtelineau a rouvert après avoir été réapprovisionnée en carburants.

Non seulement maintenant il est possible de faire à nouveau le plein dans le complexe commercial mais il est aussi possible de profiter de la diminution négociée entre les Gilets Jaunes et le patron de Cora.

Les "gilets jaunes" ont négocié une baisse des prix du carburant jusqu'au 11 décembre.


Le groupement de citoyens mécontents qui s'était rassemblé à Châtelineau avait bloqué l’approvisionnement en carburant pendant près de 2 semaines. Ils avaient également troubler fortement le week-end du Black Friday.

Le mouvement était suffisamment conséquent pour que le patron se déplace et propose une diminution des prix à la pompe.

Ce matin, ils étaient plusieurs centaines à se presser aux différentes pompes afin de faire un plein tout en gardant le sourire.

Fidèle à leur parole, les "gilets jaunes" étaient présents sur place pour constater que le patron avait bien tenu ses engagements.

Cédric, l'un des contestataires explique :"nous sommes heureux d'être arrivé à cela. Ce n'est pas encore une victoire totale mais quelqu'un nous a au moins entendu. Reste à convaincre le gouvernement du bien fondé de nos actions et de notre motivation à mener ce combat."

Si au départ certains sont venus en voulant simplement vérifier une rumeur, ils ont trouvé satisfaction sur place et aussitôt prévenu amis et famille.

Dans les files d'attentes les clients sont de tout types : la mère de famille qui passe faire le plein de sa citadine après avoir conduit les enfants à l'école, les pensionnés qui profitent de l'aubaine pour alléger leurs charges. Nous avons aussi rencontré un entrepreneur dans le terrassement venu avec son gros camion de Fosses-la-Ville : "Je suis passé à tout hasard voir si cela est vrai. Je vais en profiter pour remplir mon camion. Même si je viens de Fosses cela fait quand même une économie. Déjà que je paie 24 cents au kilomètre pensez avec le prix exorbitant du gasoil routier."

Les avis sur la "victoire" des "gilets jaunes" sont variés même si tout le monde salue l'action.

Un client explique : "C'est bien de faire cela mais là c'est le patron du Cora qui récupère ses clients. Même s'il vend à prix coûtant il restaure son image en période de fête. Ce sera une victoire totale quand ce seront les taxes en elles-mêmes qui baisseront !"

Plus loin, un homme donne également son avis sur le mouvement : "Bloquer les pompes c'est une chose mais je pense que l'Etat profite que nous ne sommes pas un pays solidaire pour continuer à faire ce qu'il veut. En Flandre il n'y a rien, pas de mouvement citoyen et pas de blocage. En France, le Président Macron a commenté les actions. Ce qu'il serait bien, c'est bloquer les ports. Si on bloque Anvers le pays est mort et là l'Etat prendra un peu les gens au sérieux."


Concrètement le plein au Cora coûtait mardi : pour 42 litres 61,74 euros soit 1,47 euro du litre. A partir de mercredi et jusqu'au 11 décembre, ce même plein coûtera 56,7 euros soit une économie de 5,04 par plein de diesel.

Les prix des carburants jusqu'au 11 décembre au Cora de Châtelineau : le diesel 1,35 euro, l'essence 95 1,25 euro et la 98 1,318 euro.