Hainaut Deux nouvelles œuvres viennent s’ajouter à la promenade des ours.

La promenade des Ours, reliant la Grand-Place de Mouscron à l’esplanade Charles de Gaulle, a débuté il y a de nombreuses années avec une première œuvre à l’entrée de la Petite Rue. Depuis lors, plusieurs autres ours, créés par les mains d’Osvaldo Parise, ont élu domicile dans le centre-ville.

Après Sacia et Tirzon, qui sont venus s’ajouter ces dernières années, ce sont désormais deux nouveaux ours qui sont offerts à la vue des passants.

"Il s’agit de ‘L’ourson qui joue avec le Saumonet le Teddy Bearpar’rapport à la résidence éponyme. Au début, j’ai eu l’idée d’un ourson qui jouait avec un saumon dans une rivière. Je me suis alors dit que pourquoi pas simuler l’habitat de l’ourson avec des rochers et autres… Je trouve cela plus agréable et joli de voir cela dans une sorte de décor naturel", commente Osvaldo Parise, l’artiste hurlu, auteur de ces œuvres.

Dans sa conception, Osvaldo a aussi pensé aux jeunes spectateurs. "Le Teddy Bear est un ourson très spécial et j’espère qu’il deviendra le Manneken Pis de Mouscron (rires). Je l’ai conçu de manière à ce que les enfants puissent le toucher sans se faire mal aux mains. Cela nous rappelle notre enfance, l’ours en peluche que l’on a eu par nos parents en étant enfant. Je voulais donc qu’il y ait plus qu’un rapport visuel", ajoute l’artiste.

Néanmoins, malgré cette nouvelle avancée, la promenade n’est pas terminée pour autant. Deux autres ours devraient voir le jour dans le jardin des Arts, ainsi qu’un autre entre le jardin et l’esplanade Charles de Gaulle et, enfin, celui qui se positionnera à côté de la maman.

"Des empreintes baliseront le parcours"

"Par la suite, il y aura également les empreintes qui seront ajoutées et qui baliseront le parcours de la promenade, ce sera le lien entre toutes les sculptures."

Et l’artiste de donner son avis sur l’impact que pourrait avoir cette Balade des Ours, une fois terminée.

"En Europe, nous serons la ville avec la plus grande représentation d’ours. Quand il n’y en a que l’un ou l’autre parsemés, cela n’attire pas forcément de monde… Mais avec une balade complète, je suis persuadé que des visiteurs viendront à Mouscron pour cela. Il y aura une véritable mise en scène artistique et les gens aiment ça", conclut l’auteur.

En attendant, la date d’inauguration de ces deux nouveaux ours n’est pas encore connue.