Hainaut

Les parents peuvent ainsi éviter les bouchons du centre-ville

Depuis plusieurs années, la commune de Chapelle-lez-Herlaimont cherche à désengorger le centre-ville lors des heures de pointe. Et qui dit rentrée des classes, dit forcément davantage de voitures dans les rues chapelloises. Pour lutter contre ces problèmes de circulation, un système de pédibus a été mis en place.

Le principe du Pédibus est simple : donner la possibilité aux parents de déposer leur(s) enfant(s) sur des parkings en dehors du centre-ville afin d’éviter les bouchons. Une fois sur place, les enfants sont guidés par des accompagnants (enseignants, directeurs, ALE) jusqu’à leur école en toute sécurité. "En plus, cela permet aux enfants de se faire de nouveaux copains et copines et de se rendre à l’école dans une ambiance décontractée voire festive", assure le service mobilité de la commune.

Concrètement, cinq points de rendez-vous (un par école) ont été déterminés sur des parkings à l’extérieur du centre-ville. L’accueil y est assuré dès 8 heures et le rang démarre à 8h20. Pour l’école Pastur, les parents sont invités à déposer leurs enfants au parking de Proxemia. Pour l’école Lamarche, il s’agit de la place de l’Hôtel de ville. L’école du centre a choisi le parking du tennis, l’école Vandervelde la place de l’Eglise et l’école de Piéton donne rendez-vous au parking du hall sportif.

Ce projet était déjà présent en fin d’année scolaire 2018. "Il a rencontré un succès inattendu. 113 enfants de 5 écoles ont participé au Pédibus en seulement 3 mois. Fort de ce succès, le Pédibus a repris ce 3 septembre. » Le service mobilité de la Wallonie avait d’ailleurs réalisé une capsule vidéo sur le Pédibus de Chapelle-lez-Herlaimont.

Si vous souhaitez participer à ce projet, la commune demande de prendre contact avec Paola Scalzo, conseillère en mobilité, par téléphone au 064/43.12.45 ou par mail à l’adresse mobilite.chapelle@gmail.com.