Hainaut Les travaux de contournement avancent bien. Mais il manque toujours un tronçon.

Depuis plusieurs mois, les travaux du contournement de Lessines ainsi que la jonction de l’autoroute A8 à Lessines par les villages de Papignies et de Wannebecq avancent bien.

Philippe Hocepied (Ecolo) s’est inquiété de la suite du projet. Car actuellement, le contournement s’arrête au niveau de la RN 57, soit la nationale qui relie Lessines à Renaix. D’ailleurs, le terme "contournement" perd tout son sens sans le dernier tronçon entre la RN 57 et la RN 42 (nationale reliant Lessines à Grammont).

Dès lors, les problèmes de circulation que certains riverains actuels subissent seront reportés à la chaussée de Renaix. Bref, le problème est déplacé. "Le ministre a demandé une étude de cette liaison entre la RN 57 et la RN 42", souligne le bourgmestre Pascal De Handschutter. "C’est donc pour moi une bonne nouvelle."

Terrains à bâtir

Philippe Hocepied s’est inquiété du fait qu’à l’endroit prévu pour installer le futur rond-point le long de la RN 42, il y a des terrains à bâtir. "Ne faudrait-il pas exproprier ces terrains ? Il serait absurde d’y laisser construire de nouvelles habitations."

Le maïeur se veut rassurant. "Quand il y a un nouveau tracé qui est prévu ou imaginé, il y a d’office une zone de réservation des terrains. Donc, s’il devait y avoir une demande, il y a une consultation du fonds des routes."

Pour Philippe Hocepied, tout cela découle d’un problème général. "Les autorités ont laissé construire le long de ces routes comme le boulevard Branquart. Elles ont autorisé le développement de zonings industriels en zones rurales loin des routes et elles ont favorisé la délocalisation du commerce en dehors des centres-villes."