Hainaut Quelque 7 000 marcheurs sont attendus sur les pentes du Mont-Saint-Aubert.

Au Mont-Saint-Aubert, la marche à bâton est une tradition. Le lundi de Pâques, les marcheurs sont au rendez-vous, nombreux, sur les pentes du mont. 7 000 personnes sont attendues cette année encore.

Le rendez-vous est fixé au collège Notre-Dame de Kain-la-Tombe. Trois parcours sont proposés aux marcheurs. Pour les meilleurs marcheurs, une boucle de 20 km est proposée. Un circuit plus court de 12 km est également possible. Quant à ceux qui ne veulent que monter le Mont-Saint-Aubert et enchaîner avec la descente, c’est possible également. Les organisateurs ont mis sur pied une navette retour permanente et accessible à tous, même aux personnes à mobilité réduite.

Une véritable carte postale

Les marcheurs pourront emprunter des routes et des sentiers campagnards et pittoresques. Et en haut, ils pourront jouir d’une vue panoramique sur Tournai et la région depuis le toit du Mont-Saint-Aubert. Une véritable carte postale.

Mais qu’est-ce qui pousse les gens à venir et à revenir ? "Je pense que la raison, c’est que c’est devenu une tradition", explique Gérard Budke, président de la marche à bâton.

"J’ai l’impression que c’est inscrit au calendrier. Ce n’est même plus nécessaire de le rappeler. Le lundi de Pâques, c’est une date facile à retenir. Les nombreuses personnes qui viennent sont des habitués. Nous le constatons parce que des participants collectionnent les floches que l’on vend au départ au profit des Horizons nouveaux. Ce sont beaucoup de Tournaisiens et de personnes de la région. Nous accueillons aussi des groupes de marche, notamment du Nord de la France, et pas mal de Flamands."

Et même si la marche à bâton en est à sa 24e édition, dédiée à l’un de ses fondateurs Marcel Guelton décédé en décembre dernier, les gens reviennent. "Il faut dire que nous essayons aussi de varier les parcours autant que possible."

Dans la continuité

Autre élément de satisfaction : la présence de jeunes. "Nous voyons parmi les marcheurs beaucoup de jeunes familles. C’est une excellente chose parce que c’est un signe de continuité. Que cela va perdurer."

Pour agrémenter les divers parcours, les organisateurs ont prévu de nombreuses activités et des surprises, dont un jeu d’observation et une chasse au trésor. En haut du mont, l’ASBL Les Léongs Tchus organise un marché artisanal ainsi qu’une chasse aux œufs.

L’inscription est gratuite. Une petite restauration est proposée.