Hainaut Les amendes peuvent monter jusqu’à 500 euros.

La propreté a toujours été le credo de la commune de Neufchâteau. En 2018, elle compte bien continuer son combat et lutter contre les différentes incivilités. Les bonnes résolutions doivent d’ores et déjà être prises par la population, si ce n’est pas le cas.

"Tout le monde est concerné au niveau communal. Même lorsqu’il ne s’agit pas de routes communales, nos agents n’hésitent pas à s’arrêter pour faire le nettoyage et rendre la zone plus propre. Finalement, ce sont les citoyens qui en profitent. C’est quand même plus agréable quand c’est propre", déclare Christian Grandjean, l’échevin de l’Environnement. Et pour avoir une ville propre, il faut d’abord faire de la prévention.

Depuis presque cinq ans, Valérie Degehet a la tâche de veiller à ce que le règlement communal en matière de déchet/propreté soit respecté. Elle est agent constatateur et peut même dresser elle-même des PV. "Je ne suis pas là pour traquer l’incivilité, mais pour expliquer aux gens pourquoi il est interdit d’agir de la sorte. Je ne prends pas le bâton quand je suis sur le terrain (rires). Avec le temps, les gens me reconnaissent et ça se passe plutôt bien dans l’ensemble", enchaîne-t-elle.

En fonction du délit

Malgré tout, il y a parfois quelques réticences dans le chef de certains qui tentent de profiter de la situation face à une femme. Que ne feraient-ils pas pour échapper à l’amende ? "Il faut avoir du caractère pour pouvoir exercer cette fonction. A force de me voir, la population commence à me connaître et reconnaît le véhicule. Certains ont parfois peur (rires). Une femme, c’est vrai que ça aide parfois. Mais on reçoit quand même des insultes et des menaces. Ça va mieux. Au niveau de la propreté, Neufchâteau fait partie des communes les mieux équipées pour lutter contre ce genre d’incivilité", conclut-elle.

Dès lors, prenez garde et évitez de jeter mégots, canettes, papiers, poubelles ou autres sur la voie publique. Les amendes varient en fonction du délit. Certaines infractions peuvent grimper jusqu’à 500 euros. Mieux vaut agir en conséquence, surtout durant les fêtes où les excès sont souvent les plus fréquents.