Hainaut Une surconsommation a vidé les réserves du château d’eau alimentant ces deux communes avant que la SWDE ne fasse le nécessaire pour que les robinets coulent à nouveau normalement.

Le village de Vaudignes, dans l’entité de Chièvres, mais également la commune limitrophe de Jurbise ont connu ces derniers jours des problèmes d’approvisionnement en eau. Les habitants impactés ont alerté la SWDE suite à une baisse importante du débit au sortir des robinets. Chez certains particuliers, l’eau ne s’écoulait même plus! Il est vite apparu que cette pénurie n’était pas liée à la sécheresse persistante mais à un problème technique résultant d’une surconsommation d’eau sur le territoire de Chièvres.

« Celle-ci s’explique par le fait que nous sommes dans une région agricole et que le bétail nécessite des besoins en eau beaucoup plus volumineux en raison des fortes chaleurs. L’herbe étant très sèche, celle-ci a besoin d’être arrosée pour que les bêtes puissent la digérer », explique le bourgmestre Olivier Hartiel.

Et ce dernier de préciser que la SWDE a été contrainte de réduire temporairement la pression afin de permettre au château d’eau d’Herchies de se remplir correctement pour garantir une distribution optimale dans la zone géographique que celui-ci alimente.

A l’heure actuelle, la population de Vaudignies et des alentours consomme 22 m3 par heure alors que la capacité du château d’eau dont elle dépend n’est que de 24m3 par heure. Le réservoir de ce dernier était presque vide lorsque la SWDE a dû intervenir en urgence.

Afin que pareille situation ne se reproduise à l’avenir, le bourgmestre de Chièvres demande à ses concitoyens d’utiliser l’eau de ville de manière parcimonieuse et réfléchie tant que la pluie tant attendue n’est pas de retour.