Hainaut

Une pollution aux hydrocarbures à Ath a touché la Dendre canalisée mercredi, face aux installations de la société la Floridienne Chimie.

La police de l’environnement n’a pas encore déterminé ni la nature ni l’auteur de cette pollution. Des analyses chimiques sont en cours. D’ores et déjà, on peut affirmer que cette pollution n’incombe pas à la Floridienne dont les installations étaient à l’arrêt. Aucune trace n’a d’autre part été relevée au niveau de l’égouttage de la Floridienne.

"Nous sommes restés sur place jusqu’à 4h du matin. La pollution s’étendait sur quelque 300 m2. Après avoir placé des barrages flottants et déversé un produit absorbant, nous avons fait appel à une société privée pour pomper ce mazout", déclarait-on jeudi chez les pompiers d’Ath.

Les hommes du département de la police et des contrôles (ex-police de l’environnement) sont descendus sur place jeudi toute la journée.

"L’origine de la pollution n’a toujours pas été déterminée. On a pompé quelque 4 000 litres d’hydrocarbure, soit 4 m3. Les taques d’égout ont été ouvertes en amont de la pollution. On n’a rien trouvé. Ce produit ne provient pas d’une fuite d’une cuve traditionnelle. Il s’agit plus d’une huile minérale. Des échantillons ont été prélevés et ont été confiés à un laboratoire pour examen. La demande a été accélérée et nous devrions connaître la nature de ce produit d’ici une semaine", expliquait jeudi en fin d’après-midi Olivier Dekyvere, du département de la police et des contrôles. (Belga)