Quand la solidarité fleurit

J.De. Publié le - Mis à jour le

Hainaut

Les bâtiments du quartier de l’Isle, à Farciennes, ont retrouvé des couleurs, grâce à Eté Solidaire. Pour rappel, ce projet de la Région wallonne permet aux communes, CPAS, sociétés de logement de service public d’engager des jeunes sous contrat d’étudiant, durant les mois de juillet et d’août, pour réaliser des petits travaux dans leur environnement proche.

La société Sambre et Biesme, avec le soutien de l’ASBL Insersambre, et de l’AMO Visa Jeunes, a engagé huit étudiants, âgés de 15 à 21 ans, du 2 au 13 juillet. Chaque jeune a perçu au moins un salaire horaire de 6 € net. "Notre objectif était de rénover le hall d’entrée de cinq immeubles d’un quartier plutôt difficile", précise-t-on du côté d’Insersambre. "Ce sont des logements à appartements dont les couloirs sont souvent vandalisés. Les habitants ne se sentent pas forcément concernés par leur lieu de vie. Notre volonté était de redynamiser tout cela."

Le hall d’entrée a été rénové. D’un mur blanc est née une nouvelle fresque. "Les animateurs de l’AMO ont fait appel à deux référents artistiques pour dessiner un sujet retenu par les habitants."

La fleur était le thème désigné par les citoyens. Avec l’aide des jeunes, chaque bâtiment a été personnalisé. Rocaille, glycine ou bambous sont les nouveaux noms qui seront donnés à chaque établissement. "Cela permettra aux habitants de développer un sentiment d’appartenance grâce à des dénominations plus agréables. Nous avons eu de nombreux retours positifs de la part des locataires. Ils ont beaucoup apprécié la présence de jeunes dans le quartier afin de redonner de la vie aux différents bâtiments."

Les jeunes se sont également occupés des abords des différents logements. "Ils ont nettoyé le hall d’entrée et ils se sont également occupés de désherber l’endroit."

Une solidarité qui permettra aux Farciennois de passer un bel été.

Publicité clickBoxBanner