Hainaut Le MR propose un projet d’ascenseur à Thuin qui ne plaît visiblement pas au PS.

La semaine dernière, Paul Furlan (PS) utilisait le conseil communal pour descendre le projet d’ascenseur urbain du MR. Aujourd’hui, c’est dans le programme du PS que ce projet est de nouveau critiqué. Dans le programme distribué dans les boîtes aux lettres, le PS note à la dernière page quelques mises au point. Parmi celles-ci, le groupe MR est clairement visé, tout d’abord par ce projet d’ascenseur. Il y est d’abord noté quelques questions sur ce projet qui semble pour le PS inimaginable. Ensuite, le projet d’ascenseur de Thuin est comparé au téléphérique de Huy qui a coûté 16 millions d’euros. Cependant, ce n’est pas le projet d’ascenseur proposé par le MR.

Qu’en est-il en réalité ? Le MR a travaillé sur ce projet, mais ce n’est qu’un avant-projet, une esquisse, une idée, qu’il faudra bien sûr étudier plus en profondeur. Évidemment, une étude de faisabilité doit être réalisée. Mais le groupe a tout de même travaillé pour proposer aux citoyens une idée de départ. Plusieurs exemples sont proposés. "Ce ne sera pas un de ceux-là, on ne veut pas copier un projet d’une autre ville, il faut l’adapter à Thuin. Il faut donc faire une étude de faisabilité pour savoir ce qu’il convient", explique Marie-Françoise Nicaise (MR). Les ascenseurs d’Espagne, de France ou encore de Suisse. Les projets coûtent à peu près 1 million d’euros suivant le matériel utilisé et la longueur de l’ascenseur. "On peut donner une fourchette de prix entre 1 million et 3 millions pour Thuin." On est donc loin des 16 millions annoncés par le PS. "L’ascenseur peut s’intégrer parfaitement dans le paysage de Thuin. Il est à la fois discret et visible. Il est réalisable également à prix démocratique."

Avec cet ascenseur, le MR veut répondre à des problèmes de mobilité, mais également répondre à des objectifs économiques et touristiques : "C’est d’abord un élément touristique à venir voir, et les touristes pourront se déplacer plus facilement."