Hainaut Tournai

Tournai n’a pas encore son schéma de structure communal, et voilà qu’elle va se doter qu’un nouveau Schéma de développement de l’espace régional. Un SDER. Soit un outil stratégique et de vision à long terme. Une sorte de schéma de structure communal, mais au-delà de la commune.

Le collège estime que le SDER de 1999 "n’est plus en adéquation avec les réalités socio-économiques et environnementales contemporaines" . Il doit donc être réactualisé. Pour le bourgmestre empêché Rudy Demotte (PS), Tournai ne rayonne pas assez. Il a ainsi notamment montré, lors du dernier conseil communal, une carte en matière d’attractivité où Tournai ne parvient qu’à attirer des citoyens des communes limitrophes. Et encore

Quant à Mouscron, l’entité est tournée vers la France. Ath et Enghien, vers Bruxelles. "Tournai n’arrive pas à déborder en dehors de ses frontières" , relève Rudy Demotte. "Or, il faut les outils pour que Tournai rayonne en dehors de ces frontières" , ajoutera l’échevine en charge de l’Aménagement du territoire et de l’Urbanisme, Marie-Christine Marghem (MR).

En matière de logements, Tournai et la Wallonie picarde héritent du taux du vieillissement du parc immobilier le plus élevé de Wallonie.

Marie-Christine Marghem évoquera ensuite les piliers du futur SDER : répondre aux besoins des citoyens en logements et en services et développer l’habitat durable, soutenir une économie créatrice en exploitant les atouts de chaque territoire, développer les transports durables pour un territoire mieux aménagé, et protéger et valoriser les ressources et le patrimoine.

Ses quatre piliers sont ensuite déclinés en objectifs. Le conseiller communal de la minorité Jean-Marie Vandenberghe (CDH) regrettera tout d’abord le jargon présent dans le document. Et il a amplement raison : le document aurait dû être accompagné d’un lexique.

Jean-Marie Vandenberghe déplorera également de ne pas avoir pu lire le document avant le conseil communal. "Je ne peux pas admettre la manière légère dont les choses sont présentées. Cela sera impossible de mener un travail démocratique de valeur. Or, ce premier document n’est pas anodin. Il aurait d’ailleurs dû être évoqué en section au préalable."

Rudy Demotte invoquera des délais très courts. "Nous sommes avec le couteau sous la gorge avec le rythme imprimé. Et puis, ce document n’est qu’une mise en bouche."